MachinePoint participe aux conférences technologiques organisées par MKP à Madrid

- Actualités
MKP Technical Conference Reifenhäuser Syncro MachinePoint
Le jeudi 22 novembre s'est tenue à Madrid la 3ème Conférence Technique de MKP où MachinePoint avec le groupe Reifenhauser, NGR, Frigosystems, Ultrasystem et Syncro ont présenté les dernières innovations et solutions au marché de l'extrusion, du recyclage et de la fabrication de sacs.

MKP est le représentant de Reifenhauser Group, NGR, Frigosystems, Ultrasystem et Syncro en Espagne. Il s'agit d'une jeune entreprise fondée en 2006 et dotée d'une équipe hautement qualifiée dans l'industrie des machines. Ils ont actuellement plus de 500 machines qui travaillent sur le marché espagnol.

MachinePoint est la société leader dans l'achat et la vente de machines d'occasion pour l'industrie du plastique et des boissons, mais surtout sur le marché des films, des emballages souples et du recyclage. Les deux sociétés sont d'origine espagnole, MPK est situé à Madrid et MachinePoint a son siège à Valladolid.

MKP a réuni un groupe d'invités des plus grandes entreprises espagnoles d'extrusion de film, de recyclage et de fabrication de sacs, qui ont assisté à la conférence d'une journée tenue à l'hôtel NH Collection Colon à Madrid.

Les présentations des entreprises lors de la conférence ont été très axées sur l'économie circulaire comme solution pour faire face à l'avenir de la production plastique et être respectueux de l'environnement, tout en respectant les réglementations que l'Union européenne imposera à tous ses pays membres dans les années à venir.

Bon nombre des produits en plastique jetables que nous trouvons en vente aujourd'hui disparaîtront au cours des prochaines années dans l'Union européenne. Le 23 octobre, la Commission européenne a voté à la majorité absolue en faveur d'une interdiction progressive de la production et de la vente en Europe d'une série de produits plastiques à usage unique. L'année 2021 a été désignée comme la date à laquelle les pailles, les assiettes, les couverts et les bâtonnets pour les aliments et les boissons, les cotons tiges, bâtonnets pour soutenir les ballons, les produits en plastique oxo-dégradables et les contenants pour restauration rapide en polystyrène expansé ne seront plus commercialisés. L'année 2025 pour que 90% des bouteilles en plastique soient recyclées. Les contenants de fruits, de légumes ou de desserts contaminés devront être réduits à 25 % d'ici 2025. Et les filtres à cigarettes jusqu'à 80 % en 2030. Les fabricants sont également tenus de payer le coût du nettoyage des déchets. Cela affecterait des industries telles que le tabac pour mégots de cigarettes, les fabricants d'engins de pêche, etc. qui devraient couvrir les coûts de collecte. Les différents Etats membres doivent discuter de la loi et voir comment la mettre en œuvre dans leurs pays respectifs.

Reifenhäuser Syncro Machinepoint
Lors des journées MKP, des fabricants leaders de l'industrie tels que Reifenhauser Group, NGR, Frigosystems, Ultrasystem et Syncro ont montré comment leurs solutions entendent s'adapter à ces nouvelles exigences du marché en participant activement à la transformation de l'industrie plastique d'une économie linéaire, avec une chaîne de production à déchets, en une économie circulaire, où les ressources sont renouvelables de manière durable et les chaînes de production plastique et recyclées sont reliées entre elles. Cela implique à la fois un changement dans la philosophie de production et de recyclage qui est politiquement mené par la Commission européenne et la Fondation Ellen Mac Arthur, et un changement technologique pour fabriquer des machines plus efficaces qui consomment moins de matières premières, réduisent la consommation énergétique et les déchets plastiques, ainsi qu'un investissement accru dans les machines de recyclage.

L'industrie plastique, d'autre part, veut également être le moteur de ce changement et s'est organisée en deux plateformes collaboratives : CEFLEX et Goodplastics.org dans le but d'impliquer les différents intégrateurs et fabricants de l'industrie plastique afin de trouver des solutions technologiques viables qui aideront dans ce changement vers une économie plastique circulaire et développer de nouveaux matériaux comme le PVOH, matériau biodégradable pour films barrière.

César Rodriguez, CEO de MachinePoint commente : "Un monde sans plastique est inimaginable. Le plastique est nécessaire dans notre société parce qu'il a été essentiel pour atteindre la qualité de vie que nous avons aujourd'hui. Toutefois, il est urgent de trouver une solution absolue pour empêcher que les déchets que nous produisons et rejetons dans l'environnement continuent à être produits de manière incontrôlable. Chez MachinePoint, nous sommes devenus partie intégrante de la plateforme Goodplastics.org où nous espérons collaborer en apportant notre vision de la manière dont nous pouvons par exemple aider à recycler les machines obsolètes de certains marchés qui peuvent être réutilisées dans d'autres. Le coût de fabrication d'une machine est élevé, mais il faut éviter qu'il en soit ainsi pour l'environnement, il est donc essentiel de prolonger la vie de toute machine en la modernisant et en prolongeant sa durée de vie. Le recyclage final de la machine doit également être effectué correctement.

Depuis près de 20 ans, nous extrayons des machines excédentaires d'entreprises et de régions géographiques qui sont générées soit par un changement de cycle économique, soit par un changement technologique. Ces machines peuvent être réutilisées dans d'autres régions géographiques ou dans des entreprises qui sont dans un cycle différent. Cela génère de la valeur à la fois pour celui qui vend les machines qui reçoit de l'argent supplémentaire et pour celui qui achète des machines de qualité à des prix raisonnables, ainsi que pour l'environnement et la société en général, car nous prolongeons le cycle de vie des machines et recyclons l'équipement.

De plus, aujourd'hui, grâce à nos partenaires comme Syncro, les anciennes machines peuvent être remises en état et augmenter considérablement leur durée de vie, leur efficacité et leur productivité. Tout cela à un coût beaucoup moins élevé pour l'acheteur et l'environnement que ce qu'une nouvelle machine signifierait."

Marco Marchiorello, directeur commercial de la division films de MachinePoint, ajoute : "Compte tenu de la surcapacité de production installée de nombreuses entreprises en Europe et en Espagne, si nous sommes confrontés à un climat de ralentissement de la croissance économique, il sera nécessaire pour de nombreuses entreprises de se débarrasser de certaines machines en surplus.

S'occuper de la vente de machines d'occasion est un travail méticuleux, qui prend du temps et il faut savoir comment le faire pour éviter les risques et les problèmes. Une entreprise professionnalisée comme MachinePoint permet aux gestionnaires de déléguer cette tâche à une équipe digne de confiance."

*Nom:
*Téléphone:
*Nom de l'entreprise:
*Adresse e-mail:
*Ville:
*Pays:
*Message:


Contactez-Nous

Head Office - Europe
Parque Tecnológico de Boecillo
Calle Andrés Laguna 9-11
E - 47151 Valladolid
Spain
+34 983 549 900
info@machinepoint.com


MachinePoint partout dans le monde